ALMA, pour le plus rapide

21 February 2017

  • VTT
  • produit et connaissance

Publié par Orbea

L'Alma est fait pour les chronos les plus rapides et les pentes les plus raides. L’Alma est fait pour les accélérations les plus puissantes et les plus hauts sommets. L’Alma est fait pour les étapes les plus accidentées, les fans les plus bruyants et les coureurs les plus expérimentés. L’Alma est fait pour les compétiteurs les plus acharnés… les athlètes qui ne fonctionnent qu’aux superlatifs.

Pour de nombreux cyclistes, le vélo de cross-country rigide à suspension arrière est l’expression ultime du vélo de montagne : un cadre minimaliste, parfois une fourche à suspension, le confort strictement nécessaire et le contrôle pour conduire le coureur du point A au point B à la vitesse maximale. Même sur les parcours de plus en plus exigeants de la Coupe du Monde XC, le vélo rigide en carbone reste incontournable et l’emblème universel de la compétition. C’est un vélo qui vous apporte tout ce qu’il faut pour gagner, et rien d’autre.

L’Alma et Orbea participent de cette vision et ont d’emblée connu un succès insolite : trois générations d’Alma ont remporté plusieurs Coupes du monde, Championnats du monde, et même l’or olympique. Lorsque l’Alma est apparu pour la première fois en 2006, la roue de 29’, il est vrai peu habituelle, a suscité la perplexité des plus sceptiques, laquelle a encore augmenté lorsque nous avons lancé la première production en masse du 29 monocoque en carbone avec l’Alma 26. Par prudence, nous avons proposé le cadre dans une seule taille, mais l’Alma est devenu le symbole d’une recherche incessante de la façon de gagner du temps et donc des facteurs susceptibles de faire gagner une course.




Des années plus tard, lorsque les roues de 29’ régnaient en maître dans l’univers du XC, l’Alma a profité de l’adoption croissante des roues de 27,5 pour créer le concept grandes roues. BWC propose des cadres SM et MD d’Alma avec des roues de 27,5 pour aider les coureurs plus petits à atteindre la position inférieure du guidon et le réglage agressif dont ils ont besoin, mais qu’un 29 ne leur procurait pas. L’Alma n’a jamais été à « taille unique ». À la tête des tendances ou du peloton, l’Alma a toujours privilégié l’efficacité sur la route jusqu’à en devenir le synonyme après dix ans d’évolution dans la compétition XC Racing.

Nous arrivons maintenant à la quatrième génération de l’Alma. Les progrès les plus considérables ont été réalisés depuis quelque temps déjà. Les cadres XC sont devenus si résistants et confortables, et si légers, que l’on a du mal à comprendre comment les coureurs pouvaient rouler avec les cadres de 2010. Les avancées dans la technologie du carbone ont permis à de nombreux constructeurs de proposer des cadres extraordinaires. Mais alors comment l’Alma peut-il se distinguer en 2017 parmi tant d’autres pur-sang ? C’est très simple. L’Alma continue sur la voie de l’excellence, avec pour objectif une vitesse encore accrue à l’avenir. L’Alma est bien plus qu’un simple cadre ou une taille de roue. L’Alma est une philosophie de XC Racing qui permet de grappiller des secondes, voire des minutes, sur tous les terrains.

Quand quelques secondes seulement séparent le coureur rapide du plus rapide, l’Alma est fait pour le plus rapide.

L’Alma allie poids, résistance et confort, parce qu’un vélo efficace est le vélo le plus rapide.

On dit que ce qui compte c’est le coureur et non pas le vélo. Bien que cette phrase pleine de sagesse soit en partie vraie, elle ne tient pas compte du fait que tous les vélos de course n’ont pas été fabriqués de la même façon. Le meilleur vélo ne doit pas seulement être léger, résistant et confortable. Nous croyons qu’il doit être un mélange de ces trois facteurs. Chez des coureurs affichant une forme physique similaire, le fait de choisir un vélo qui néglige ou qui ignore l’un de ces trois aspects peut faire la différence entre gagner ou perdre.

C’est sur cet équilibre que la création du nouvel Alma a été axée. Nous avons tout d’abord décidé que les principales améliorations au niveau du rendement résulteraient de l’augmentation de la résistance à la torsion et de la solidité du cadre. En modifiant les techniques de fabrication et les laminés au carbone, nous avons amélioré le poids tout en réduisant considérablement la flexion de torsion. La réduction du poids de l’Alma d’environ 30 g est un avantage en soi, mais avec 20 % de rigidité supplémentaire dans la partie avant, une précision accrue et l’amélioration du comportement sur route, le vélo offre des performances inédites. Les résultats de nos protocoles d’essais (nous avons réalisé plus de deux douzaines d’essais, outre ceux demandés pour obtenir la certification) ont révélé que ces modifications ont renforcé la solidité du cadre. Orbea propose de toute façon une garantie à vie, mais le fait de savoir que notre vélo de montagne, après avoir été soumis à des impacts et des efforts imprévisibles, est désormais plus robuste est une chose plutôt rassurante.

La fermeté a son importance, mais comme nous l’avons déjà dit, elle n’est rien sans le confort. Comment pouvons-nous améliorer l’impressionnante qualité de l’Alma en compétition ? Nous avons baptisé cette conception de cadre « rigide, mais docile » la Structure Dynamique, et nous avons divisé le cadre en deux moitiés, supérieure et inférieure. En ce qui concerne la fermeté, nous avons évalué l’« épine dorsale » inférieure de l’Alma : la manière dont le tube de direction s’introduit dans le tube inférieur, la forme du support inférieur et les sections des enveloppes sont des facteurs clés. Le fait de doter cette épine dorsale de sections transversales plus larges et d’une configuration directionnelle nous permet d’ajuster la rigidité de notre Alma comme bon nous semble. Pour augmenter encore le niveau de confort, revenons à la moitié supérieure du cadre. Les fourches arrière du nouvel Alma sont plus fines, et les sections et diamètres transversaux ont été réduits pour styliser le support du tube de la selle, sans rien ajouter de plus. Le tube supérieur a été aplati pour accroître l’efficacité de la courbure 4x4 près du tube de la selle. Les patrons naturels de flexion de ces formes plus plates et légères permettent de rouler de manière homogène et dynamique en ayant l’impression de flotter sur un terrain abrupt.




La courbure du tube supérieur mentionnée plus haut est un élément clé : 4x4 signifie beaucoup plus qu’un ajout esthétique. Pour mieux tirer parti du principe de Structure Dynamique et augmenter le niveau de confort de la partie supérieure du cadre, l’Alma gagne un quatrième point au triangle avant, juste devant le tube de la selle. Cette technologie simple en apparence accroît énormément la flexibilité de la structure sous la charge. La création d’un point naturel de flexion au niveau du tube supérieur en ajoutant une quatrième courbature permet au tube supérieur de « s’allonger » légèrement. Bien qu’il ne soit pas flagrant, le principe d’ingénierie repose sur des essais réalisés dans le monde réel consistant à exercer une force sur la tige de la selle et à observer la déviation de cette dernière sur le nouvel Alma, pour la comparer à celle de dernière génération ou des cadres de nos concurrents. Le nouvel Alma bénéficie d’une plus grande fermeté latérale, pèse quelques grammes de moins et offre un niveau de confort accru de 10 % par rapport au précédent modèle.

Il satisfait tous les coureurs tout le temps.

La plupart des coureurs de cross-country préfèrent les fourches à suspension. Mais le fait est que de nombreux coureurs adorent le poids réduit, la simplicité et la précision d’une fourche rigide. Pour ces cyclistes, nous sommes fiers de présenter la Spirit.

Spirit semble un nom ésotérique, et nous sommes certains que les génies des chiffres diront que c’est un risque. Mais pour nous, les philosophies de la Spirit et de l’Alma vont de pair. Pour les cyclistes qui aiment l’idée d’un vélo de montagne de 8 kg parfait pour les routes présentant peu de difficultés, une fourche en carbone tout spécialement calibrée pour l’Alma n’est pas seulement esthétiquement « jolie », elle est aussi essentielle.




Les premières ébauches de la Spirit ressemblaient fortement au produit final, mais à un certain stade du processus de conception la volonté de faire de la Spirit bien plus qu’une simple fourche « jolie » pour l’Alma a commencé à devenir une obsession. Qu’en est-il des cyclistes qui pourraient être intéressés par une offre après-vente de la Spirit pour leurs propres vélos ? L’Alma, à l’image de notre gamme complète de montagne, tire parti des 110 mm d’espacement de Boost pour une fermeté accrue. L’exclusivité de Boost limiterait le nombre de coureurs qui pourraient utiliser la fourche avec leurs vieux jeux de roues. Comment pourrions-nous adapter une jante large sans complications ? La version finale de la Spirit dispose de suffisamment d’espace pour loger les grandes jantes de 2,8’’ et utilise un kit intelligent pour adapter les freins et les rendre compatible avec Boost ou l’écart traditionnel 15 x 100 mm. Conformément à notre géométrie BWC, la Spirit est disponible dans les deux tailles : 27,5 et 29. Et avec ses 575 g, y compris les pièces de fixation des freins, la Spirit ne laisse aucune chance à la concurrence.

Bien que la Spirit ait été conçue pour l’Alma, elle est compatible avec presque tous les vélos rigides à suspension avant avec tube de direction conique. De plus, elle est disponible via le programme de personnalisation MyO... Choisissez parmi une douzaine de couleurs et des centaines de combinaisons possibles celles qui vous conviennent. Il y a un peu d’Alma pour chaque vélo.

Quelle est la meilleure géométrie pour transformer la sueur en watts ?




La géométrie de la Coupe du monde de l’Alma est le résultat de nombreuses années passées à fabriquer des vélos XC de première qualité pour le monde entier. La position est énergique, confortable et rapide. Contrairement à la géométrie de route, qui sacrifie la précision en faveur de la résistance, la géométrie XC vise le transfert de puissance optimal. Les angles et les dimensions sont soigneusement déterminés parmi une gamme de tailles pour accroître la puissance et l’efficacité.

Le nouvel Alma présente des enveloppes courtes, des hauteurs d’empilement réduites et un support inférieur un peu plus bas pour affronter les parcours XC les plus escarpés. Les angles de tête ont été calibrés pour la taille de la roue (27,5 ou 29), mais en règle générale ils sont toujours plus ouverts, car la conception des routes cyclistes comporte toujours plus de ravins, de rochers et de pentes ardues.

En augmentant l’espacement de l’axe arrière jusqu’aux 148 mm de Boost, au-delà des 142 mm standard, la ligne de la chaîne se déplace 3 mm vers l’extérieur, ce qui augmente l’espace disponible pour le support inférieur. Le jeu de la jante augmente, ainsi que l’espace pour des plateaux plus grands et un déviateur avant. Le nouvel Alma accepte des jantes de 2,4 avec un jeu adapté, ce qui est avantageux dans des conditions défavorables et offre une flexibilité accrue. Un dispositif de retenue intégré de la chaîne appelé Chain Security (sécurité de la chaîne), dans des configurations simple et double, permet de réduire le risque d’entraînement de la chaîne ou encore sa perte dans des configurations de plateau simple. En outre, grâce à Boost, les axes croisés avant et arrière acquièrent des caractéristiques de roulement et de freinage absolument parfaites.




C’est pourquoi l’Alma est le vélo XC le plus rapide que nous ayons créé.

Et que doit-on retenir de tout cela?

L’Alma est l’option parfaite pour les cyclistes et les coureurs d’élite qui veulent rouler sur un vélo plus raffiné offrant un rendement accru, pour les athlètes qui veulent disposer d’une technologie et d’un style innovants et qui savent apprécier les vélos hors du commun. L’Alma est le vélo de course de l’équipe Luna Chix et de tous ceux qui veulent être les plus rapides.

d'autres posts