Orbea Teams

Tomi Misser et l'Orbea Factory Team vont longtemps pédaler ensemble

2018-11-15

Le coureur renouvelle son engagement avec l'Orbea Factory Team pour les prochaines années. Il continuera donc à nous raconter ce qu'est le cyclisme et comment il est vécu de l'intérieur.

L'Orbea Factory Team est née il y a presque deux ans avec deux objectifs. D'une part, raconter ce qu'est le cyclisme et comment il est vécu de l'intérieur et, d'autre part, partager avec notre communauté d'utilisateurs une multitude d'expériences.

En ce qui le concerne, Tomi Misser vit par et pour le cyclisme depuis plus de 30 ans, lorsqu'il a commencé à pratiquer ce sport. Il est continuellement à la recherche de nouveaux défis pour continuer à progresser et à partager ses expériences avec la communauté des utilisateurs.

Comme vous pouvez le constater, les objectifs des deux parties sont intimement liés, ce qui nous pousse à continuer à pédaler ensemble au cours des prochaines années.

« Je suis très content, avec les vélos, les personnes... Ce que je veux, c'est montrer aux gens comment on vit le cyclisme de l'intérieur, en s'amusant et en prenant du plaisir. Tout cela je le fais avec Orbea », déclare Tomi.

« Ce renouvellement nous permet de consolider notre relation et aussi l'Orbea Factory Team. Tomi nous apporte énormément dans des domaines où les compétences des autres collaborateurs ne suffisent pas, comme le cyclocross ou l'enduro, sans parler de l'enthousiasme qu'il met dans tout ce qu'il fait », nous explique Ander Olariaga, responsable du département Marketing.

« Il est temps de se réinventer »

L'évolution et la réinvention font partie de l'ADN de tous ceux qui travaillent chez Orbea, et notre histoire de plus de 175 ans en est la preuve éclatante. C'est notre façon de proposer des produits toujours plus avancés, mais surtout, de profiter chaque jour au maximum de notre passion sous toutes ses facettes.

Et à cet égard, Tomi est totalement en harmonie avec nous. C'est pour cela que l'année prochaine, il jouera un nouveau rôle au sein de l'Orbea Factory Team.

« J'ai adoré tout ce que j'ai fait jusqu'à présent, mais il est temps de se réinventer. Je veux faire des choses encore plus différentes, pour ainsi dire, expliquer des limites qui n'ont pas été expliquées et transmettre le plaisir que je ressens », affirme Tomi.

« Montrer aux utilisateurs encore plus ce que l'on vit, comment les choses se déroulent de l'intérieur, comment se prépare tout ce que nous faisons. Ainsi, ils en sauront beaucoup plus », ajoute-t-il pour conclure.

« Nous préparons de nombreuses surprises. Le calendrier peut sembler moins rempli en terme d'épreuves,mais il sera plus spectaculaire. Nous le verrons également à proximité des boutiques et des salons du secteur où l'on peut essayer des produits. Ceux qui sont intéressés par les expériences Demo pourront pédaler de concert avec lui », nous révèle Ander Olariaga.

Pour en savoir un peu plus sur ce qui attend le coureur de l'Orbea Factory Team l'année prochaine, le documentaire « Je suis Tomi Misser » est mis en ligne aujourd'hui à 19 h 30 sur sa chaîne Youtube. Vous pouvez voir la bande-annonce ici.

Dans ce documentaire, Tomi passe en revue toute sa vie sur le vélo ainsi que son environnement le plus proche. Sa trajectoire sportive, ses succès en tant que coureur, ce qui se cache derrière ces succès... En fin de compte, la vie de notre coureur et sa passion pour le cyclisme.

Qui est-ce ?

Si le nom de Tomi Misser ne vous dit rien, permettez-nous de le présenter rapidement.

Tomás Misser est pour beaucoup de gens un nom à part dans le monde du VTT, avec plus de 30 ans consacrés à toutes les variétés de ce sport. Il a pratiquement concouru dans toutes les disciplines : de la descente jusqu'au cyclocross ou les marathons par étapes, en passant par les mégavalanches et les enduros de toutes sortes.

Son palmarès : pas moins de 14 fois champion d'Espagne, deux fois champion d'Europe, deux fois vice-champion du monde, deux fois troisième au classement général de la Coupe du monde, trois victoires partielles en Coupe du monde, leader du classement UCI en 1996, champion du monde M35, champion Master 35 DH en 2009, vice-champion du monde 40 XC 2014 et champion du monde 40 DH 2015.

Nous continuons ensemble sur la même route, Tomi !