Un cadre, deux versions ?

29 November 2018

  • VTT
  • Lab

Publié par Orbea

Lorsque nous avons commencé à concevoir le nouvel Oiz, en 2016, lors de la Coupe du monde de Vallnord, nous savions déjà à quoi ressemblerait le processus. Il allait être complexe, laborieux et faire monter la tension en interne. Cet Oiz-là était déjà champion du monde et il est toujours difficile d'aller au-delà.

Mais, nous étions très motivés. Une fois ce processus achevé, nous aurions conçu la machine parfaite.

La machine parfaite pour remporter aussi bien une Coupe du monde au Mont Sainte Anne, une compétition-marathon par étapes ou simplement, pour porter vos sorties à un niveau de polyvalence et de plaisir supérieur.

Comment ? Avec deux débattements, deux personnalités et un cadre totalement identique.

___________

Albstadt, Nové Mesto, Vallnord, Les Gets, Val di Sole, Lenzerheide, Mont-Sainte-Anne ou Snowshoe. Des noms de lieux de Coupe du Monde que l'équipe chargée du développement de l'Oiz a eu constamment en tête.

Ce sont les objectifs de cette plate-forme dans sa version XC. Auparavant, la compétition comprenait des chemins larges et des pistes techniquement abordables. Maintenant, il faut affronter des rock gardens, des sentiers, des racines et des montées explosives. Tout cela explique le besoin d’une géométrie World Cup moderne.

Ou, ce qui revient au même, une position de pédalage plus verticale, et donc plus agressive et rapide, sur un vélo tout suspendu de 29” que nous connaissons chez Orbea. 75º. L'angle de direction le plus plat de notre histoire sur un tout suspendu de 29” de XC avec lequel s'élancer dans n'importe quel rock garden.

La stabilité dans les zones difficiles est apportée par un reach long de 435 mm (taille M). La réactivité et les qualités d'escaladeur par des bases courtes (435 mm). Tout est questions de dimensions et d’angles.

En fin de compte, ce sont des chiffres calculés pour la compétition. Pour un Oiz version XC qui n'a qu'un but : gagner. Voler, quel que soit le terrain. Le rendement pur et dur.

___________

Pour cela, prenons un cadre d'Oiz OMR. Un cadre doté de la structure la plus avancée et la plus sophistiquée jamais réalisée.

Nous remplaçons la fourche Fox 32 de 100 mm par la Fox 34 Step Cast de 120 mm. Nous remplaçons l'amortisseur par un autre avec une personnalisation orientée trail. Nous montons une tige télescopique de 125 mm, et remplaçons les pneus Maxxis Ikon 2,20” par un Maxxis Forecaster 2,35” à l'avant et un Ardent 2,20” à l'arrière. C'est-à-dire, un surplus d’environ 500 g incluant tige de selle et fourche.

Le résultat ? Un cadre permettant de remporter n'importe quelle course de Coupe du monde de XC, transformé en version Trail (dorénavant, TR). Oui, deux vélos en un. Deux personnalités, deux caractères avec un dénominateur commun : le même cadre.

Autrement dit : l'arme ultime pour les marathons et le trail léger. Dans ce type d'utilisation, où vous ne connaissez pas le terrain, un angle de direction plus plat est apprécié, 68º. Pour résumer, un Oiz mieux adapté aux descentes. Et si les choses se compliquent vraiment, la tige de selle télescopique entre en action et c'est reparti.

Lors des marathons, votre corps exige une position de pédalage plus confortable (74º d'angle de selle). Ceci vous offre une meilleure endurance sur votre vélo. Nous parlons dans ce cas de plusieurs heures à pédaler, alors le double porte bidon de l'Oiz devient une réelle valeur ajoutée. Oubliez les arrêts ravitaillement qui semblent interminables !

De plus, l'Oiz TR n'est pas plus lent pour autant. Il a le même ADN racing que son frère de XC, les mêmes niveaux de légèreté, de rigidité et de technologie. Un autre caractère. Plus polyvalent, légèrement plus agressif en descente, et donc, un peu plus amusant.


La construction la plus avancée

Nous avons revu la conception du cadre pour en faire l'un des plus légers, pour un poids de 1,6 kg sans amortisseur. Nous avons créé une biellette inédite en carbone injecté -Fiberlink- de 59 g. Deux éléments clés pour obtenir un Oiz plus léger.

Nous avons fait évoluer le système de suspension -UFO 2- pour l'améliorer. Nous avons dû convaincre Fox de créer le premier blocage à distance totalement interne de l’industrie, l'Inside Line. Le reste du câblage est également interne. Cela n'illustre pas seulement notre obsession du détail. Mais aussi, parce que nous voulons obtenir une souplesse, une rapidité et une durabilité accrues.

Vous achevez un tronçon technique. Pour affronter ensuite une montée brève, mais explosive. Vos pulsations s'emballent en pédalant debout. Vous activez le blocage en quelques dixièmes de secondes et c'est reparti. Vous pouvez redoubler d'efforts.

Voilà l'avantage du Oiz. Peu lui importe votre rival ou celui qui l'enfourche. Son seul but : être le plus rapide.

 

40 millions de versions

Chaque cycliste utilise son vélo comme il l'entend. Selon son style de conduite et le terrain sur lequel il roule. C'est pourquoi nous vous souhaitons la bienvenue chez Orbea et plus concrètement, sur MyO.

Parce que l’Oiz XC et l'Oiz TR sont simplement issus de nos propositions. Combinez les montages et les spécifications que vous voulez : ajoutez une tige télescopique à un Oiz XC ou changez ses pneumatiques.

Prenez simplement un cadre d'Oiz et assemblez-le comme vous le souhaitez. Vous avez 40 millions de versions d'Oiz à portée de main.

 

MyO

 

OIZ 2019

 

d'autres posts