Histoires de la Classique

14 August 2019

  • route
  • Women

Publié par Orbea

La Classique de Saint-Sébastien est synonyme de compétition, mais pas seulement. En 2019, pour la première fois, l'épreuve comprend deux courses. Cette année, la nouveauté sera la Classique Féminine. Pour Ane Santesteban, l'une des cyclistes qui y participent, c'est une course très spéciale.

Ane est une coureuse de l'équipe WNT-Rotor Pro Cycling. Pour elle, disputer la Classique est un mélange de compétition, de rêve et d'émotions. Ane vit à Errenteria, une localité proche de Saint-Sébastien.

Elle s'entraîne sur les mêmes routes que la grande course cycliste va emprunter. Ane aurait eu du mal à imaginer qu'un jour elle pourrait participer à une telle épreuve dans ce cadre.

Mais, ce jour est arrivé.

Pour la cycliste basque, c'est un rêve qui se réalise. Ce n'est pas pour autant que la pression est plus grande, car pour Ane, c'est une motivation supplémentaire de courir sous le regard de sa famille et des gens de son pays. Les occasions de courir chez soi avec les meilleures cyclistes du monde sont rares.

Encore récemment, Ane était une supporter de plus sur les routes de Jaizkibel où elle encourageait les équipes masculines du World Tour. Aujourd'hui, Ane est l'une des protagonistes de cette histoire. Une histoire de cyclisme, mais aussi de rêves et d'émotions.

____

 

 

d'autres posts